Appel à projet Villenave d’Ornon
Bordeaux Métropôle
Mars 2019

Maquette proposée pour la Phase d’étude de la réalisation d’une fresque sur l’immeuble des services techniques de l’entreprise Orange, situé place Aristide-Briand au Pont-de-la-Maye à Villenave d’Ornon.

Le bâtiment Telecom de la place Aristide Briand de Villenave d’Ornon s’inscrit sans doute dans le mouvement architectural d’aspiration moderniste des années cinquante. Concernant son inspiration, c’est moins clair. Il est dentelé et rigide, rugueux et brutal. Ce bloc de béton rompt avec l’esprit d’un quartier en pleine renaissance. Les habitants sont d’ailleurs « mal à l’aise avec ce truc énorme » dont ils ignorent ce qu’il abrite. L’équilibre n’est pas trouvé entre eux et lui. En termes d’ordre et de désordre, si le désordre est l’équilibre, on est ici en effet loin du compte. Les « barreaux » de béton verticaux et rigoureusement alignés ne sont pas engageants. L’idée de rompre avec ces verticales pour communiquer avec son environnement s’est alors naturellement imposée. “Végétaliser” l’édifice dans un processus à entropie croissante pour ainsi tendre vers le désordre et donc vers l’équilibre. Autrement dit, offrir du chaos pour lui donner vie. J’ai donc volontairement convoqué les architectes pères ou ambassadeurs de l’architecture moderniste du Bauhaus comme Le Corbusier ou Seidler en forçant les références à leurs nuanciers de couleur. J’utilise une ligne unique. Comme dans mon travail sur toile depuis de nombreuses années. Génératrice. Elle se referme sur elle-même et tend à créer une unité. Une résolution. Elle se croise, se mêle et s’entremêle. A l’image d’une cellule en phase de multiplication. Mitose en plein cœur de ville. Une ville nouvelle – Ville nave. Une seule ligne donc. Qui habille la force brute et intransigeante. Une montée en entropie organique et végétale vers un état d’équilibre. La ligne l’enveloppe. L’embrasse. Intime, elle l’humanise. Enfin, j’ai voulu faire communiquer ce bâtiment avec son environnement urbain et architectural. La ligne et l’abstraction dont elle est génératrice s’alignent depuis un point de vue sur les fils électriques, les cheminées, les lignes de fuite des bâtiments voisins, les poteaux, les lampadaires, les caténaires du tramway…. Ces alignements sont explicites ou implicites. Ce choix propose ainsi un jeu de piste aux habitants qui sont amenés à parcourir la place, s’approprier le bâtiment et l’intégrer à leur nouveau centre-ville. Mes réflexions m’ont conduit vers des pétales colorés qui s’envolent pour rendre plus légère la brutalité de cette architecture.

Merci à Pierre Lecaroz, commissaire du projet et président de l’association Pôle Magnetic, pour cette invitation à travailler sur cette phase d’étude.

Le projet de l’artiste Stéphane Carricondo a été retenu et l’œuvre sera inaugurée pendant les Journées européennes du patrimoine.
Tous les détails disponibles sur le site officiel de Bordeaux Métropôle


 

Appel à projet Villenave d’Ornon
Bordeaux Métropôle
Mars 2019


 

1 visiteur(s) en ligne actuellement
1 visiteur(s), 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 3 , à 08:04 am UTC
Ce mois: 5 , à 09-04-2019 08:08 pm UTC
Cette année: 189 , à 07-21-2019 01:02 am UTC
Tout le temps: 189 , à 07-21-2019 01:02 am UTC